Influences et philosophie photo

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Dim 5 Fév - 11:10

La remise en question est l'un de mes moteurs avec la découverte et l'expérimentation !

C'est un peu pour ça que j'aime poster mes photos sur Instagram, parce que si on fait abstraction des mots clef qui servent à attirer un maximum de likes si on les choisis bien, on peut malgré tout en déduire des choses d'après la façon dont elles sont reçues. Et parfois on peut avoir de vrais bonnes surprise comme par exemple cette nuit lorsque le compte officiel du Festival Circulation a liké une de mes photos, qui ironiquement a été prise avec mon iPhone et a subis un filtre Instagram...

Mais pour en revenir à la remise en question, oui, il en faut, parce que toi comme moi ne pourrions pas progresser, et ce à n'importe quel âge. Je ne pense pas qu'il arrive un moment où un photographes sache tout et n'a rien à apprendre, même de lui-même. 
Par exemple chez moi je maîtrise la technique des réglages, travaille toujours en mode manuel quitte à faire des bracketing d'exposition comme du temps de l'argentique, mais dans ma spécialité, je peux me le permettre vu que je fais très peu de sujets en mouvement. Mais de toute façon sur ce point précis, c'est la grande faiblesse de mon 5DmkII dont l'AF est réputé pour patiner, donc là, j'atteins la limite de mon matériel... Vivement le mkIV !
Au fond, ce que je recherche le plus c'est donc 1. la maitrise de C1 pour le développement de mes photos, raison pour laquelle je suis sur ce forum, 2. la création artistique que j'ai beaucoup de mal à trouver. Déjà, sur les forums... c'est mort. Que des geeks qui n'ont jamais entendu parler de gens comme William Eggleston ou Ansel Adams par exemple et dont la culture photographique est comparable au sens de l'altérité de Donald Trump. D'où la lecture de titres comme Fisheye, ou éventuellement d'essais photographiques lorsque j'arrive à passer dans une grande librairie genre Mollat à Bordeaux, mais même comme ça, ce n'est pas facile de s'en sortir.

Enfin, peut-être le plus effrayant, c'est lorsqu'on revois ses anciennes photos et qu'on se dit : "oh, mais qu'elles sont horribles ! —je n'aurais jamais dû les traiter comme ça ! " Mais bon, il faut parfois assumer ses choix, et rebondir justement pour progresser...
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Dim 5 Fév - 21:35

Pour instagram, c'est vrai que c'est un peut particulier

J'y suis dessus, mais pour des besoins de communication (et ça marche j'ai des mariages par ce biais). Après il est vrai que ça permet de tester la popularité de certaines images.
Je garde quand même un peu de recul car on regarde les images de la taille d'un timbre poste. ^^

Pour la remise en question, il est clair que quand je vois mes anciennes photos.... Je pleure. Et pas besoin de remonter à loin. En général je n'aime que mon travail des 6 derniers mois.
Je n'ai qu'une photo qui transcende le temps.


Pour le traitement, je fais comme toi, tant pis, c'est fait et c'est le passé, on regarde devant et on fait mieux sur les prochaines photos.
Sinon c'est sans fin, on retouche toujours les vieilles photos. Enfin ça m'est bien arrivé 2/3 fois. Mais vraiment par ce qu'elle valait le coup. Smile


Pour la création artistique, ça viens avec le temps, mais si t'as la culture photographique c'est top. D'ailleurs, c'est bien mon point faible ça : la culture. Sad


Ah le mark iv.... Je vais peut être me l'acheter d'ailleurs en complément du mark iii pour le taf. Mais plutôt en Mai, et selon le nombre de contrat de mariage que j'aurais cet été ^^


Sinon à propos de photos, certains on fait des photos de la tempête ?

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Dim 5 Fév - 22:10

Bonsoir A-Snowboard,

Je vois qu'on se rejoint sur pas mal de points...

Bon, la culture, il n'y a pas de secrets, il faut être patient. Mais si tu parcours le rayon photo d'une grande librairie genre Mollat à Bordeaux (si tu habites en région nouvelle Aquitaine conformément à mon souvenir, ce sera le plus près et le plus complet) tu n'auras aucun mal à te la constituer. Commence par les livres sur l'Histoire de la Photographie et les principaux courants en partant des plus généraux aux plus précis.
C'est la procédure que j'ai utilisé, sachant que j'ai un passé d'étudiant à l'université, ce qui m'aide lorsque j'ai besoin de faire des recherches bibliographiques.
J'ai également quelques beaux livres, mais vu leur prix, je ne les achètes que lorsque je suis sûr de mon coup, ou quand c'est un Photopoche à cause du prix. Mais là on retrouve le problème du format trop petit...

Personnellement, je me retrouve beaucoup dans l'esprit de Raymond Depardon (la France des sous-préfectures par exemple qui colle parfaitement à ma situation géographique ! ou ses images de désert...) J'aime également beaucoup William Eggleston et Stephen Shore pour les plus célèbres, mais j'en suis d'autres sur Instagram, certainement beaucoup moins connus mais dont j'adore les travaux. C'est gens là je les récupère généralement dans les coups de cœur du magasine Fisheye qui est très actif dans le domaine de la photographie contemporaine.

Enfin, ce qui m'amuse, c'est que le sens du sujet du fil est en train de glisser du sens de l'ouverture "mécanique" de l'appareil photo, à celui plus général de "culture" photographique, et ce n'est pas pour me déplaire ! lol!
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Dim 5 Fév - 22:49

C'est bien ce changement de cap. Comme quoi on est pas que des geek ! Very Happy

Je t'avoue que tu m'as perdu avec tes références. A part les plus connus (salgado, newton, klein, bresson, doisneau, etc...) ou certains plus contemporain (et médiatique) tel que munier, bouvet, patrick robert, erik wall ... Je ne connais pas grand monde d'autre.
Bon les trois derniers, je les connais car j'ai pu les rencontrer lorsqu'ils exposaient à paris. (le genre de truc qui me fait regretter la capitale)

Sinon j'ai acheté un gros livre sur tout l'histoire de la photographie. Je ne l'ai pas encore entamé. Mais je compte bien m'y mettre pour dégrossir mon ignorance avant d'aller prendre des infos sur tel ou tel photographe en particulier.
Il faut juste que je m'ingurgite ces 500 pages. Je ne prends vraiment pas le temps Sad

Pour le moment je vais rien acheter, mon club photo à La Rochelle à une bibliothèque assez fournie. Donc je vais emprunter ces livres avant d'en acheter.

En livre photo, je n'ai pas grand chose. Le Genesis de Salgado, Un livre de william Daniels (qui fait du  bon taf et de beaux reportages), et 2 autres bricoles. Mais c'est assez rare. Je suis plutôt en mode serrage de ceinture le temps que mon boulot décolle vraiment par ici Sad

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Dim 5 Fév - 22:50

Par contre tu savais que Salgado avait fait une série sur le tour de France ?

Je ne connais pas ton style photo, mais les photos valent le détour. Ce n'est pas des photos de performances sportives.

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Dim 5 Fév - 23:21

Alors oui, Bouvet et Munier, oui, je les connais, au moins de nom. Enfin surtout le second dont je sais surtout qu'il fait de l'animalier extrême, et beaucoup mieux que le cousin Daniel qui croit être un bon photographe parce qu'il a pris un martin pêcheur en vol avec du matériel qui lui a coûté le prix d'une voiture neuve... (pas la peine de te faire un schéma, ils prolifèrent sur les forums photos comme des rats dans les souterrains de Paris !)
Les autres, difficile de tout connaître, mais il y a quelques bases faciles à acquérir...

Après, Sagado, ce n'est pas trop mon truc. Un critique avait qualifié son travail, et notamment Genesis, comme trop "hagiographique" si mes souvenirs sont exactes. Et c'est un peu vrai. Je trouve qu'il cherche trop à sublimer ses sujets au risque parfois d'en oublier le contre champs rugueux. A la lime, je préfère Helmut Newton dans un autre registre parce qu'il avait un traitement du nu assez osé, commun à Guy Bourdin d'ailleurs mais que je connais moins bien, les deux dans la catégorie "porno chic".

Je ne sais pas si tu me poses ta question sur mon style sur celui que je pratique ou aime regarder mais ce serait plus simple si j'avais à te parler de ce que je fais. Or, je suppose que ta question porte plutôt sur mes photos préférées, et là ça se corse !

J'aime beaucoup le nu dans le genre de Jock Stuges, comme par exemple son livre "Fanny" qui est beaucoup moins sujet à caution dans son domaine que David Hamilton (tu te rappelles de comment il est mort après avoir été accusé de viol ?) un genre que je préfère regarder plutôt que de le pratiquer avec les risques de maladresse qui peuvent suivre ; la photographie contemporaine et vernaculaire, aussi.

En fait, le plus simple serait de dire ce que je n'aime pas : la mode, les mariages (100% des divorcés se sont mariés un jour !) l'animalier, le spectacle vivant et le sport. Ah, oui, j'oubliais : les grands humanistes qui me passent largement au dessus de la tête, surtout lorsqu'elles prennent place à Paris, ville dans laquelle je me félicite de ne pas vivre !

Et s'il y avait un genre auquel j'aimerais être initié, c'est le portrait. J'en avais un peu fait au club photo de Bordeaux, une de mes images avait même été sélectionnée pour être exposée dans un festival mineur de la région parmi une centaine d'autres. Mais je manque de modèles consentants. Je préfère le paysage, mais toujours avec une présence humaine soit marginale, soit en creux comme par exemple la présence d'une route en pleine campagne...
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Lun 6 Fév - 0:30

Pour Salgado, je crois que quand on connait son histoire et son parcours, on ne peut que comprendre son style photographique.
Après je pense que ça concerne surtout Genesis. Mais on sais pourquoi il a fait ces photos : pour lui, dans un but thérapeutique. (si j'ose dire)

Pour Newton, c'est un autre style, que j'apprécie tout autant. Après on est surtout dans des histoires de goût. Autant l'un que l'autre (et les autres aussi) sont très bon et on ne peut qu'admirer leur travaux.

Je parlais de ton style, par rapport à ta pratique. Mais effectivement les photos préférés peuvent donner une base de discussion.
J'irais voir Jock Stuges demain. La c'est un peu trop tard. ^^


J'ai bien rigolé pour le coup des photos de mariage. Par contre tu devrais aller voir les photos d'Andrea Corsi. C'est vraiment le photographe qui m'a mis sur de bons rail pour appréhender la photo de mariage. C'est d'ailleurs grâce à lui que j'ai une nouvelle approche du mariage et que je m'éclate ! Smile
Pour la mode, c'est vrai que c'est particulier. Surtout que je suis insensible à la publicité. ^^ Par contre c'est la meilleure école coté créativité et gestion des lumières. Very Happy

Pour les portraits, et les modèles consentantes, il faut arrêter d'aller les voir et leur dire que tu fais des photos contre paiement en nature ! Déjà tu auras plus de volontaires ! lol!

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Lun 6 Fév - 11:32

Alors pour Salgado, oui, je connais son parcours, et je comprend sa démarche. Mais je ne suis pas un contemplatif. Je suis du genre à me délecter des coups bas de Franck Underwood dans la série de Netflix : "House of Cards" ou encore à m'identifier à certains personnages de l'autre série de Breaking Bad...

Non, pour moi Salgado est trop "hagiographique " dans le sens trop "esthétique". Il n'y a aucune rugosité comme je le disais plus haut, il y manque quelque chose, c'est un peu les mélodies de Lou Reed sans ses paroles subversives !

Je suis à l'opposé beaucoup plus sensible à la photo vernaculaire, réalisée par des amateurs, avec leurs imperfections touchantes, les fuites de lumières plus ou moins voulues façon lomographie sans l'effet de mode (j'ai à ce sujet un livre sur les meilleurs façons de rater ses photos argentiques) les flous, la couleur.
J'aime aussi la photo documentaire, mais pas forcément celle du grand reportage (en tout cas pas celle de guerre) à la condition qu'elle soit accompagnée d'un paratexte pour éviter tout risque de contre sens dans son interprétation. Et puis parfois, il faut reconnaître que la photo ne peut pas tout montrer, pas dans le sens de la censure ou pas, mais dans celui de son incapacité à retranscrire certaines choses comme la dépression ou la dissociation chez un malade psychique. Ca, c'est le genre de choses que seuls des média comme la musique ou la littérature peuvent transcrire.

Dans ma pratique de la photo, j'aime (je dois) éliminer tout artifice. Je ne sais pas comment te l'expliquer sans photos sous la main, mais j'aime transcrire dans mes photos la réalité "telle qu'elle est" et non "telle que je rêverais qu'elle soit", ou plutôt que les autres voudraient la voir. C'est donc pour ça que je travaille en raw et que je les développe dans C1 afin de pouvoir me rapprocher de ce que j'ai vu, ou estime avoir vu. Parce que évidement, la réalité n'est pas toujours ce qu'on a vu, surtout lorsqu'on souffre de dissociation ! (rassure-toi, je n'ai pas d'hallucinations) Œil comme capteur photo ne transcrivent jamais la réalité : la réalité n'est jamais qu'une interprétation personnelle venant soit de son cerveaux soit de la chaine numérique partant du capteur pour se terminer sur le tirage.
 Et c'est là qu'intervient l'expression artistique : lorsque l'on n'arrive pas à transcrire la réalité de manière orthodoxe, il faut contourner l'obstacle par l'interprétation artistique comme l'on fait les impressionnistes en peinture. C'est l'une de sources d'inspiration picturale préférée. Mais il y a aussi d'autres courants comme l'art moderne influencé par Alfred Stieglitz dans les années 20'. Et donc dans cette optique que j'ai évoqué ce projet dans un autre fil de m'équiper d'un objectif macro : il y a énormément de motifs minimalistes ou abstraits que j'aimerais photographier avec ce type de matériel !

Voila, tu en sais plus, Smile
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Lun 6 Fév - 13:00

J'ai tout lu d'une traite quand je me suis réveillé, mauvaise idée.

je repasse un peu plus tard quand j'aurais les idées plus claires. lol

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Lun 6 Fév - 14:29

Argh... ai-je été aussi brumeux que ça ? —dans ce cas, je m'en excuse. Embarassed

Mais je vois que tu t'es levé après moi.Et pour tout t'avouer il m'a fallu un peu de temps entre ta précédente réponse et la mienne...

Enfin bon, j'ai connu des jours où j'avais l'expression écrite beaucoup plus claire ! lol!
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par tenmangu81 le Mar 7 Fév - 17:44

Bonjour à vous deux,

Une question peut-être hors sujet : vous parlez tous deux d'Instagram. Beaucoup de photographes ont aussi une page Facebook. Et tout le monde, ou presque, a un compte Flickr (dont moi Very Happy).
Mes questions:
- Est-il intéressant d'avoir un compte Instagram ou Facebook, pour voir ses photos un peu plus (mieux ?) diffusées ?
- Qu'en est-il du copyright sur ces comptes ? J'ai cru comprendre qu'Instagram pouvait utiliser les photos comme bon lui semblait.
Je me pose ces questions car je pourrais envisager d'ouvrir un de ces comptes.
Merci pour vos réponses !!

P.S. Je ne suis pas professionnel, et j'ai un site personnel.
P.S. 2 : j'ai une petite culture artistique en matière de photo, une culture technique moyenne acquise sur le tas (prise de vue, labo et depuis 10 ans post-traitement numérique). Et je suis plutôt inspiré par les humanistes français (Atget, Doisneau, Ronis, HCB,...) et par les paysagistes américains, dont Adams. Mais je me cherche toujours, c'est ça la clef du progrès.....

tenmangu81
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 325
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Paris

http://robertfarhi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Mar 7 Fév - 18:09

@tenmangu81 :

Pour essayer de te répondre : Sachant que j'ai une approche professionnelle de la photo : donc nécessité de communication en plus du partage en tant que plaisir.

1 : Tout dépends de ta philosophie mais quoi qu'il en soit :
2017 : c'est obligé d'avoir un page. Quelqu' qui connait ton nom va voir facebook en premier. Pas ton site web sur google mais ton facebook.
Le souci des pages, c'est que la visibilité est nulle, maintenant il faut payer pour être vraiment visible. Personnellement la page, c'est une vitrine comme pour mon site web.

Instagram, 500px, flickr et compagnie. Tout dépend du public ciblé. Moi c'est les potentiels clients de mariage (principalement). Donc 500px et flickr ne me sert strictement à rien. Ce n'est pas au sein d'une très bonne communauté de photographe que je vais me faire connaitre.
Je sais que j'ai un niveau sympa, mais rien de fou par rapport aux image de ouf que je vois la dessus.
Instagram est beaucoup plus "grand public". Donc personnellement c'est ce que je recherche.
Attention, je n'ai pas dit que les amateurs sont pas mes clients (c'est souvent eux qui me recommandent d'ailleurs), mais la clientèle est plus limité sur 500px et flickr sauf à être très bon photographe.

D'un point de vue plus personnel et loisir. 500px et flickr me semblent plus adapté pour de la diffusion car si nos photos sont vues et likés, ça à plus de valeur que sur instagram.

Dernier truc, ça ne sert à rien d'avoir 50 réseaux sociaux. Autant en avoir un ou deux et bien alimenté que plusieurs mal alimentés.

- Le copyright : instagram, facebook flickr et compagnie. Je met tout dans le même sac. Tout est américain. Donc quoiqu'ils fassent t'es dans la merde. Very Happy
De toute façon, si on ne veut pas de "vol" de photo, on ne publie pas sur internet.

Bon c'est ma philosophie. C'est un peu radical, mais j'ai arrêté de me prendre la tête sur toutes ces considérations. Ca ne veut pas pour autant dire que je les approuve.
Avec gmail, google peut utiliser nos pièces jointes (de mémoire), idem pour google drive. ET c'est pareil pour les autres cloud. donc à partir de la...


Voila pour mon semblant de réponse ^^


Tiens je m’aperçois que j'ai toujours pas répondu @sartorius :/

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mar 7 Fév - 21:57

Alors pour répondre à tennmangu81,

Je crois que A-snowboard a bien dégrossis le terrain, surtout au niveau du copyright. Mais c'est vrai aussi pour certains forums dont je tairais le nom pour ne pas tomber dans le lynchage. Il est vrai cependant que le site sur lequel tu poste ton image se donne généralement le droit de l'exploiter selon ses Conditions Générales d'Utilisation, que personne ne lit, sauf dans un gag satyrique du Gorafi... C'est dire. Mais je ne suis pas expert en droit des images, donc tout ce que je te conseille, c'est que lorsque tu veux mettre une image sur internet, arrange toi pour qu'elle ne soit pas imprimable plus gros qu'un timbre poste, histoire d'un limiter les risques d'utilisation frauduleuse, ou pour dire les mots tels qu'ils sont : de la contrefaçon ! Et sur ça, A-S a tout a fait raison, dès lors que tu postes sur Internet, tu t'exposes à ce genre de désagrément. C'est presque de la fatalité, contre laquelle il existe quelques outils simples à mettre en place lorsque tu es face à ce genre de problème, genre captures d'écran, appel à huissier...

Dans mon usage, c'est plus simple : pendant longtemps je chargeais mes photos basse définition sur Filkr, dans sa version ordinateur, et à partir de sa version mobile, je la postait sur mon compte Instagram, avec en parallèle vers FaceBook, Twitter et Tumblr. Pratique et gratuit. Mais suite à des problèmes sans doute liés à des dysfonctionnement de transfert, maintenant je passe par mon compte iCloud, conformément à ce que proposait un membre de ce forum comme astuce. Deux inconvénients : lorsque tu importe une photo dans Instagram depuis ta bibliothèque de photos, instagram a conservé la mauvaise habitude héritée de ses origines à rogner certaines bordures. A l'origine le format Instagram était carrée, et pour passer outre, il fallait ruser en rajoutant des marges artificielles. Second inconvénient : le prix du stockage iCloud payant dès les 5Go de contenus contre 1To sur Flickr !

Ensuite côté usage, Flickr, FB, et Tumblr ne me rapportent pas grand chose. Et je n'ai pas envie de me créer une page FB qui ferait doublon avec la Instagram qui a beaucoup plus de succès. Sur ce dernier, j'en suis à 150 abonnés et une moyenne de 20 à 30 likes sur chaque image postée. Cela me permet d'y tester, non pas la popularité de mes photos mais plutôt comment elles sont reçues. Il faut savoir aussi que les mots# sont cruciaux dans le référencement de l'image... sauf que j'en connais qui ont beaucoup de succès sans rajouter un seul d'entre eux. Il n'y a donc pas de règle absolue, mais la façon dont augmente le nombre de likes ou d'abonnés est très intéressant à étudier, dommage seulement que Instagram ne nous propose pas de statistiques.

Mais globalement, je préfère nettement Instagram aux autres, surtout lorsque FB vient te proposer de diffuser les dernières photos prises avec ton téléphone alors que tu ne lui a rien demandé !
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par tenmangu81 le Mar 7 Fév - 23:55

Merci à tous deux pour vos réponses !! Je pensais que, sur Instagram, on ne trouvait que des photos avec filtres et effets spéciaux, et quelquefois outranciers, et que je n'y avais donc pas ma place.....

Pour le copyright, oui, je me doute, et j'ai d'ailleurs laissé la possibilité de télécharger mes photos sur mon site. Après tout, ça peut toujours contribuer à me faire connaître, sait-on jamais, et n'étant pas professionnel, je ne cherche pas à entrer dans mes sous ni à vivre de mes photos.

tenmangu81
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 325
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Paris

http://robertfarhi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 7:22

C'est tout à fait ça avec Instagram : ce n'est plus seulement  un club de geek qui ne prennent des images qu'au smartphone avant de les trafiquer via des filtres maison. En faisant des recherches rapides, tu y trouveras beaucoup d'institutionnels, comme des agences photos (AFP, Reuteurs, AP...) des musées (ICP, MEP...) de grands magasines etc... Il y a vraiment de tout : Grumpy Cat , Choupette (celle de Karl Lagerfeld), des star poeple de la téléréalité... En fait tu y trouve le meilleur comme le pire, le tout étant de savoir comment se constituer son portefeuille d'abonnements en fonction de ses propres goûts !

Moi, personnellement, j'y poste aussi indifféremment des photos prises avec mon téléphone que de mon reflex, tout dépend des circonstances et des opportunités de prise de vue. Cependant j'ai conscience que certaines peuvent déprécier mon compte, ce que j'assume...

Enfin, il ne faut pas toujours se fier au nombre de suiveurs de certains comptes : il leur arrive de gonfler artificiellement leurs nombre d'abonnés frauduleusement ou grâce à des robots, un peu comme dans les élections truquées. Et ça, je crois que Instagram en fait la chasse avec plus ou moins de réussite. Cela peut prendre la forme d'un commentaire t'invitant à cliquer sur un lien ou d'autre truc que je n'ai jamais essayé parce que je n'ai pas envie de me prendre un virus ou de me le faire pirater, et que je me fiche d'avoir un nombre d'abonnés surgonflé.
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Mer 8 Fév - 9:37

@Sartorius a écrit:Alors pour répondre à tennmangu81,

Je crois que A-snowboard a bien dégrossis le terrain, surtout au niveau du copyright. Mais c'est vrai aussi pour certains forums dont je tairais le nom pour ne pas tomber dans le lynchage. Il est vrai cependant que le site sur lequel tu poste ton image se donne généralement le droit de l'exploiter selon ses Conditions Générales d'Utilisation, que personne ne lit, sauf dans un gag satyrique du Gorafi... C'est dire. Mais je ne suis pas expert en droit des images, donc tout ce que je te conseille, c'est que lorsque tu veux mettre une image sur internet, arrange toi pour qu'elle ne soit pas imprimable plus gros qu'un timbre poste, histoire d'un limiter les risques d'utilisation frauduleuse, ou pour dire les mots tels qu'ils sont : de la contrefaçon ! Et sur ça, A-S a tout a fait raison, dès lors que tu postes sur Internet, tu t'exposes à ce genre de désagrément. C'est presque de la fatalité, contre laquelle il existe quelques outils simples à mettre en place lorsque tu es face à ce genre de problème, genre captures d'écran, appel à huissier...

J'en reviens un peu à ce que j'ai dit : si on craint le vol, autant ne pas poster.

J'en remet une couche, car je trouve que mettre des images en basse définition n'apporte pas grand chose. Du moins chez les photographes nous avons des écrans de grande qualité et souvent de grande taille. Donc autant fournir au moins des images visible sur un grand écran.
Voir des images de 800px de coté sur un écran de 24" , c'est complètement rédhibitoire en 2017. Ca se justifiait à une époque avec les faibles connexions. Maintenant on peut poster une photo de 2000px de coté à moins de 1Mo la photo sans avoir le sentiment d'avoir une image dégradée en qualité.

Oui celui qui me pique la photo pourra l'imprimer. Tant pis je prends le risque. Je préfère me faire connaitre et que les particuliers me piquent la photo pour leur fond d'écran que de ne pas me faire connaitre du tout.
Puis bon, tant que c'est juste piqué pour le fond d'écran, c'est plus honorifique qu'autre chose.

Si c'est piquer la photo pour participer à des concours ou autre, c'est autre chose. Mais ça reste relativement marginal et ça concerne surtout les photographes qui une certaine renommée.


Ce que je fais, j'y met une signature sympa et pas trop moche dans le coin. Visible mais pas trop. Non pas pour le vol car on sait tous enlever une photo, mais si jamais quelqu'un veut savoir qui est le photographe, il n'a qu'a lire la signature.
Par contre il faut rester discret sur la signature. Le truc trop visible, ou en gros ou au milieu, je trouve ça nul.

On est photographe, à nous de proposer une expérience enrichissante pour nos lecteurs. Sinon ça ne sert à rien. Smile

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par soizic07 le Mer 8 Fév - 9:54

Passionnant ce post !
Merci à tous

soizic07
1er Assistant
1er Assistant

Messages : 54
Date d'inscription : 29/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 9:56

Alors là, on diverge totalement !

Pour moi, une contrefaçon reste une contrefaçon, qu'elle pénalise un maroquinier de luxe ou un simple photographe amateur comme moi.

J'ai eu récemment le cas sur FB d'un photographe qui a eu à faire face à ce problème, et franchement ce n'est pas ce que tu décris. D'abord parce que les images contrefaites à partir de captures d'écran sont rarement de bonne qualité, qu'elles sont caviardées au point d'être méconnaissable et donnent donc une mauvaise image de l'auteur, qui s'il a pris le soin de signer sa photo, se voit en plus recardé pour justement la faire disparaître. 
En fait, le contrefacteur n'a souvent aucune notion et conscience du vol qu'il pratique, et s'il prétend vouloir faire connaître une œuvre d'artiste, dis-toi bien que tu es une bonne poire parce qu'à ce moment là, tu es bon pour diffuser ton travail gratuitement toi-même, comme le font même certains concours photos aux clauses abusives dont ce n'est pas le sujet, mais qui aboutissent aux mêmes résultats.

Ainsi, à force de laisser les contrefacteurs faire, non seulement tu encourages des voleurs à continuer en toute impunité, tu ne te fais pas payer pour le juste prix de ton travail à une heure où il est difficile de vivre du métier de photographe...

Donc, pour moi, tes arguments ne tiennent pas, sauf au niveau du confort visuel du spectateur. Mais vu la richesse des échanges autour des photos postées sur les forums ou les réseaux sociaux, ce qui constitue le but, avec celui de se constituer une vitrine Internet, je crois que c'est un peu mort... D'ailleurs, le forum où j'ai eu les échanges les plus pertinents autour de la photo n'a pas de section "critique de photos" : c'est ici !


Dernière édition par Sartorius le Mer 8 Fév - 10:00, édité 1 fois (Raison : coquilles et précisions)
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 10:16

Je ne suis que moyennement d'accord avec ça : 

A-snowboard à dit :

(On est photographe, à nous de proposer une expérience enrichissante pour nos lecteurs. Sinon ça ne sert à rien. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )

D'accord pour ne pas publier des images trop pourries aux lecteurs, mais lorsque tu vois l'Histoire de l'Art, et je ne parle pas que de photo, il est souvent difficile d'anticiper sur celles qui vont avoir du succès ou pas. Et c'est bien plus pour ça que je les poste sur Internet, parce que de mon côté, je sais lesquelles me plaisent à moi, ce qui constitue l'essentiel. Après, qu'elles plaisent à d'autres, ce n'est que du bonus.

Ensuite, pour les artisans photographes, au sens professionnel du terme, avec donc le n°Siret qui va avec et le statut légal qui en découle, c'est tout à fait différent : dans la mesure où ce n'est pas toi le commanditaire du travail, que c'est un client qui a commandé un produit finis, tu te dois de lui rendre un résultat conforme à ses quand bien même aurais-tu préféré lui donner une autre forme plus dans tes goûts. Et là effectivement, tu te dois de leur fournir une galerie de photos suffisamment propre sur ton site internet pour qu'ils s'en fassent une bonne idée. Mais là, l'astuce consiste à poser un filigrane qui prend la moitié de la photo sur elle, afin que le client ne s'en serve pas sans la payer.

Mais pour conclure, je suis pour une tolérance zéro face à la contrefaçon : trop facile de faire une capture d'écran d'une photo réalisé avec du matériel que le photographe qui l'a prise a eu besoin de matériel dans lequel il a mis plusieurs milliers d'euros. Les prix du marché de la photo sont encore suffisamment bas et accessibles pour des photos d'amateurs, ce n'est pas la peine des s'en priver ! ;-)


Dernière édition par Sartorius le Mer 8 Fév - 10:20, édité 1 fois (Raison : citation)
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Mer 8 Fév - 10:29

Attention, je n'ai pas dit que je cautionne la contrefaçon. Wink

C'est juste que le gain (moral, financier, reconnaissance etc) est suffisamment important pour que je prenne le risque d'avoir mes photos contrefaites.


Après dans l'absolu, il faudrait coller un procès à la personne qui fait la moindre contrefaçon. C'est le meilleur moyen de luter. Ce n'est pas la palabre sur le forum qui fera avancer les choses (ce n'est pas péjoratif, j'adore les discussions)


Le dernier détail, il me semble qu'on est pas tout à fait de la même génération @Sartorius , j'ai 28ans, donc je baigne dans le web. Et tout ce qui est web n'a pour moi que très peut de valeur.
Ce qui à de la valeur, c'est le produit qu'on peut toucher en vrai.
Un CD de musique justifie pleinement ses 20€ avec sa pochette musicale et son support alors qu'un fichier numérique ne devrais pas coûter plus de 10ct car la reproduction est illimité.

Pour la photo, je raisonne pareil, les photos web n'auront aucune valeur, et les gens qui font ma photo leur fond d'écran n'achèteront pas mon fichier numérique quoi qu'il arrive.
C'est pour ça que je fais les expo, qui nécessitent un vrai support. La oui les gens sont prêt à mettre le prix.
C'est également pour ces raisons que dans mes forfaits de mariage j'inclue un coffret en bois avec des tirages papier. C'est plus pérenne et ça donne plus de valeur au mariage.


Tout ça pour dire, que oui, je préfère que mes images soient diffusées. J'ai eu des contrats parce qu'un modèle à diffusé mes photos. etc...
Enfin il ne faut pas oublier qu'il y à la loi française. Donc si une société utilise mon images pour une utilisation commerciale, elle est sur d'avoir droit à un mail d'avocat.
Je parle de n'importe quelle société, quel que soit sa taille en France.

Pour les sociétés internationales, c'est une autre histoire. Mais tant pis, je prends le risque.



Ps : @sartorius, je ne te prends pas pour un vieux grincheux, je parle de la différence de génération par rapport à l'approche que nous pouvons avoir par rapport au web. Mais s'il faut je me plante et t'es plus jeune que moi ^^



Bon je viens de voir ton second post :
je ne suis pas d'accord Very Happy

Pour la photographie pro, qu'on soit bien clair, je rends les images conforme aux souhait du clients. Mais je m'arrange pour avoir des clients qui me laissent carte blanche. Il me payent pour ma patte photographique donc ils ont plus intérêt à me définir un cadre et ensuite me laisser "m'exprimer".
(Ma patte, je ne sais pas ce qu'elle vaut, ce n'est pas une prétention quand je parle de ça ^^ )
Du coup je préfère éviter d'accepter un contrat ou je sais que je vais vraiment me faire chier photographiquement parlant.

Mais je pense que ça dépends surtout de la clientèle. Les gens qui viennent me voir connaissent la photo. Même s'ils ne la pratiquent pas forcément. Du coup il y à un respect et une confiance qui se fait entre nous. Donc ça laisse pas mal de liberté.
Attention, j'ai déjà eu des clients qui savaient ce qu'ils voulaient, mais qui me laissent quand même un coté créatif.


Pour mon site, non je ne poserai pas de filigrane. C'est moche et pas vendeur. Very Happy

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 10:50

Bon, pour tenter d'être complet,

Je vais avoir 37 ans en avril de cette année, ce qui dois faire que je suis tout de même plus proche de toi en âge que nos vétérans qui ont connu l'argentique sans le numérique. Par contre ce doit être vrai que je dois moins baigner dans le web que toi parce que si j'ai eu mon premier ordinateur en 2001, je n'ai pas eu ma connexion Internet tout de suite. Et j'ai commencé la photo numérique en 2006 avec un Alpha-100 de 10Mpxls... Entre les deux, j'ai commencé la photo en 2004 et je scannais mes photos argentique pour les bidouiller sur des versions piratées de Ps (les 6 et 7 sans suffixe)

Ensuite, dans mon dernier post, j'essayais de te répondre dans le cadre des statuts légaux du photographe tels que Me Joëlle Verbrugge (dont tu as sans doute entendu parler sur le web ou lu les chroniques juridiques, notamment dans Compétence Photo) le définit dans ses livres sur le métier de photographe. Ainsi, si tu fournis une galerie de photo à ton client dans laquelle il doit te désigner la ou lesquelles tu vas lui tirer et encadrer, il est fortement recommandé de lui mettre un filigrane pour les raisons que l'on a exposé plus haut et sur lesquelles il est inutile de revenir.

Quant à coller un procès à un contrefacteur, c'est loin d'être simple et il vaut mieux être méthodique pour récupérer les sommes de son préjudice comme en témoignent régulièrement les chroniques de l'avocate dont je te cite le nom plus haut !
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 10:58

Enfin, si j'ai le temps, entre le support numérique ou physique, je suis comme toi, je préfère notamment le second, surtout en matière de musique ou de livres. C'est pour ça que j'hésite rarement à racheter des versions vinyles voire CD d'albums que j'ai déjà dans le premier format. Pareil avec les livres numériques : j'ai arrêté d'en acheter depuis que j'ai sentis la frustration de ne plus connaître leur version papier une fois terminés pour les partager.

Je n'en dirais pas autant pour la photo, mais comme contrairement aux deux précédents si la photo numérique a été prise en numérique c'est moins grave, et puis tant que mes disques durs ne seront pas détruits par une calamité ou de l'obsolescence, il n'y a pas urgence, il y aura toujours un moment où je trouverais les moyens de les faire tirer comme si c'étaient des films non développés par des photographes sans le sous...
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Mer 8 Fév - 11:10

Effectivement on est relativement proche en age. Je te croyais plus vieux ! lol!

Mais t'as tout commencé avant moi. ^^


Pour les galeries privées dont tu parle pour le choix des photos par le client. Je vois très bien ce que tu veux dire.
Pour ça, je fais au feeling selon les clients.

Avant pour les modèles, je m'étais un filigranes car en général c'est elles qui publient alors que ce n'est pas retouchés. (les mec aussi ^^ ).
Mais depuis je suis plus radical, c'est moi qui choisi les photos. Very Happy
Comme c'est des colab, je peux me le permettre, je leur dit de me faire confiance. Jusque la, pas de souci. Ou alors elles me disent pendant le shooting si vraiment il y a une image qui leur plait.


Pour les client, je n'ai eu à faire qu'une seule fois des galeries, et au final j'ai envoyé les brutes en HD car il avais besoin de voir les détails, ce que la galerie ne permettait pas de faire. Mais je n'ai pas mis de filigrane car je sais que le mec connait la photo et que pour son entreprise il n'a pas intérêt de mettre des photos de mannequin avec des cernes et des vêtements tout plissés. Very Happy
(Puis dans le contrat, j'ai vendu un certain nombre d'image. Donc s'il en publie plus, il est mal barré ^^ )

Ah si, je me rappelle que je l'ai fait une seconde fois, pour des mariés. La oui j'ai mis un filigrane de mémoire.

Très franchement, comme je fais plutôt du reportage, je vends pas spécialement un nombre défini d'image. Je vends un série (ou un reportage), donc je leur dit que c'est moi qui choisi les images et que le nombre dépend de ce qu'il en ressort. Smile
Mais comme c'est des particuliers, il n'y a pas la notion d'exploitation commerciale des images, qui elle doit être vraiment encadrée par des contrats précis.

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par A-snowboard le Mer 8 Fév - 11:10

@Sartorius a écrit:Enfin, si j'ai le temps, entre le support numérique ou physique, je suis comme toi, je préfère notamment le second, surtout en matière de musique ou de livres. C'est pour ça que j'hésite rarement à racheter des versions vinyles voire CD d'albums que j'ai déjà dans le premier format. Pareil avec les livres numériques : j'ai arrêté d'en acheter depuis que j'ai sentis la frustration de ne plus connaître leur version papier une fois terminés pour les partager.

Je n'en dirais pas autant pour la photo, mais comme contrairement aux deux précédents si la photo numérique a été prise en numérique c'est moins grave, et puis tant que mes disques durs ne seront pas détruits par une calamité ou de l'obsolescence, il n'y a pas urgence, il y aura toujours un moment où je trouverais les moyens de les faire tirer comme si c'étaient des films non développés par des photographes sans le sous...

Bon le numérique, c'est quand même bien pour découvrir de nouveaux artistes. Very Happy

A-snowboard
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 490
Date d'inscription : 12/07/2016

http://www.zamparo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Influences et philosophie photo

Message par Sartorius le Mer 8 Fév - 11:14

...surtout en streaming pour la musique classique ! (Mais là on dévie beaucoup trop du sujet initial ! lol )
avatar
Sartorius
Chef opérateur
Chef opérateur

Messages : 381
Date d'inscription : 22/04/2016
Localisation : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum